AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Welcome to your Life :: ► Création de personnages :: ► Ce nom est déjà utilisé ! Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Art of killing, or being killed - Chizue (Terminé)

avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 28/08/2017
Mar 29 Aoû - 3:21
NOM
PrénomOnishi
ÂgeChizue
Endroit où est posée la marque22 ans
NationalitéBas du dos
OrientationJaponaise
ProfessionHétérosuexuelle
Don 1Oiran (prostituée)
Don 2Invisibilité
EpoqueRetour en arrière
XVIIe siècle
Caractère/Physique


► Corpulence : 45 kg / 165 cm.
► Carnation : Teint porcelaine
► Yeux : Gris perle
► Cheveux : Gris aux reflets bleutés
► Style vestimentaire : Kimono et autres, les vêtements amples et légers lui vont à merveille

Avec un tel métier, certains pourraient penser que tu es une femme sûre et droite, sachant très bien mettre son corps en valeur tout en sachant se défendre lorsqu’un client est trop brusque. Mais non, loin de là. Tu n’es pas timide, mais encore moins une femme sociable qui sourit à tous les hommes qui te regardent. A vrai dire, tu es sûrement la moins bien placée pour ce travail. Très peu bavarde, les joues qui se colorent à n’importe quel petit compliment, mais la froideur dont tu peux faire preuve lorsque quelque chose ne te convient pas… En bref, tu es transparente lorsqu’il s’agit de tes émotions.

Et en parlant de tes émotions, tu as toujours eu du mal à les contrôler. Tu peux paniquer très facilement, même après tout ce que tu as vécu. La vie que tu as eu en aurait forgé plus d’une, mais toi, tu as préféré te refermer sur toi-même, ne cherchant pas à te sortir de cet enfer dans lequel tu n’as cessé de t’enfoncer de plus en plus, année après année.

Histoire

« Mère, pourquoi n’ai-je pas le droit d’aller jouer dehors ? »

Ton enfance se résumait à apprendre les bases pour être une geisha, chose qui au fil des années est devenu un mode de vie. Te tenir droite en toutes circonstances, apprendre la calligraphie, la danse, le chant… Une vie toute tracée que beaucoup t’enviaient. Et ta très chère mère qui était toujours à tes côtés pour t’en apprendre un peu plus jour après jour, se faisait une joie de voir sa petite fille devenir droite et disciplinée.

Sauf que ton joli visage, certes, toujours maquillé d’un blanc si mâte que même tes petites tâches de rousseurs présentes sur le dessus de ton nez ne sont pas visibles, et ce corps fin sans grandes formes toujours dissimulé sous de larges kimonos, ta beauté ne passait pourtant pas inaperçue. Tu en avais connu, des jeunes hommes qui te faisaient la cour dans le dos de celle qui s’obstinait à t’enseigner tant de choses, mais jamais tu ne répondais à leurs avances. Et ce qui te semblait finalement sans importance, te causa très vite du tort.

Quel âge avais-tu, ce soir-là ? Une dizaine d’années, un peu plus peut-être. Des passants s’étaient arrêtés chez vous, des hommes sans grandes tenues et qui t’observaient d’un œil mauvais alors que tu leur servais le thé, mais tu restais là, près d’eux, souriante et à l’écoute de ces malpropres, jusqu’au moment où ta mère te demanda de quitter la pièce.
Tu n’écoutais pas aux portes, malgré ta curiosité. Si elle t’avait demandé de sortir, c’est qu’il y avait une bonne raison, mais cela ne te regardait pas. Enfin, c’est ce que tu pensais. Jusqu’au moment où tu les vis entrer dans ta petite chambre, alors assise sur ton futon. La suite, tu n’oses plus y penser, ou alors tu ne veux plus, parce que, aujourd’hui, tu le sais bien, ta mère avait reçu une belle somme d’argent pour qu’ils puissent faire ce qu’ils voulaient de ton corps ce soir-là.

Finalement, après cette nuit, tout ce que ta très chère mère t’apprenait jusque-là n’avait plus aucune importance. Ton corps valait plus que n’importe quel soin venant de la part d’une geisha. Et ce petit biseness qui lui rapportait tant d’argent devint plus tard ton propre gagne-pain. Après tout, un corps aussi souillé que le tien, mais toujours aussi agréable à regarder, ne se devait pas-t-il de servir à quelque chose ?

Et toi ?

Pseudonyme : Phanie
Code : Le code n’est pas très compliqué
Mot doux ? : Ce fofow’ a du potentiel ! :B

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 24/08/2017
Localisation : Mer du Japon
Mar 29 Aoû - 3:30
Heeeey ! Bienvenue à toi, contemporaine compatriote !
Vu que tu viens du futur, tu vas sûrement pouvoir m'en apprendre de belles =x
Au plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 12/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Free
Admin
Mar 29 Aoû - 13:17
oh encore une nouvelle, c'est noel pour nous **
J’espère que tu te plairas ici, on lit ta fiche avec les autres MdJ et on te valide très prochainement o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 28/08/2017
Mar 29 Aoû - 14:07
Tadahisa: Je t'en parle même pas... Il s'en ai passé des choses en 100 ans... :/

Free: Allez, au boulot les gars ! :B
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 12/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Joker
Admin
Mar 29 Aoû - 17:01
Haanw une geisha kawai. ♥
Bienvenue parmi nous, j'espère que tu te plairas ici ! :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 12/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Free
Admin
Mar 29 Aoû - 17:07
Félicitation !


Aujourd'hui encore, Free erre sans but dans les couloirs. Les groupes n'ayant pas engagé d'hostilités de la journée, son rôle se révèle plutôt inutile pour l'instant. En attendant, il se bat avec Blood à l'occasion pour passer le temps. C'est comme un rituel pour eux, comme si celui qui gagnait prouvait que son clan méritait la victoire. Mais Free contre Blood, c'était comme opposer deux forces égales l'une à l'autre. Soit il ne se passe rien, soit tout explose. Et en général lorsque l'un gagnait c'était pour que ce soit le tour de l'autre le lendemain. Seuls les joueurs ont le pouvoir de décider de quel groupe mérite la victoire.

Alors il se ballade, fait sa petite vie tranquille en attendant qu'on ait de nouveau besoin de lui. Eh oui, les programmes aussi sont capables de s'ennuyer, faut pas croire. Il erre de couloirs en couloirs, avant de se sentir appelé par son maître dans la salle du jugement. Il est seul. Quelques traces de sang, de peinture et un grelot abandonné sur le sol lui indiquent que ses compagnons Mdj sont passés par là il y a peu. Il s'apprête à repartir, lorsqu'un éclat de pixels lumineux attire son attention avant de constituer le nouveau venu. Un joueur de plus, voilà qui promettait d'être intéressant. Il voit la silhouette paniquer, se débattre, prisonnier de ses chaînes.

Alors il s'approche, gentillement, lui prend la main en murmurant des mots d'apaisement. Il est là pour ça, les aider. Il est bien le seul vers qui les joueurs se précipitent dès qu'il le voient, d'ailleurs. En même temps qui voudrait se précipiter vers Blood ? Il consulte d'un regard les dossiers virtuels empilés sur la table. Un joueur parfait pour le groupe des Omégas. Ne restait plus qu'à le marquer. Il lève la main, tandis que le seau du clan de ce nouveau joueur apparaissait sur le bas de son dos comme gravé au fer rouge. Puis, usant de ses pouvoirs, il calme la douleur. Pas trop quand même, sinon le roi va le réprimander. Enfin, il s'adresse au nouveau joueur, et tout en parlant fait apparaître d'une main des petits hologrammes représentant les trois familles qui dansent sous les yeux de celui-ci. C'était plutôt joli.

Désormais Exerionn est ta maison. Tu devras te battre pour ta nouvelle famille, car seuls les survivants gagneront. Je te souhaite bonne chance.

Pour finir, il brise les chaînes du nouveau joueur d'un claquement de doigt, lui indiquant la porte de la sortie en souriant d'un air bienveillant. Une fois le seuil franchi, celui-ci sera téléporté aléatoirement dans la ville. Il n'était pas au bout de ses peines... Free pousse le nouveau joueur vers la sortie, lui murmurant quelques mots à l'oreille.

Oh, et si tu es blessé viens me voir. Tu sauras où me trouver.

Il éclate alors en un million de petits pixels bleutés.
© Evlee
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exerionn Game :: Welcome to your Life :: ► Création de personnages :: ► Ce nom est déjà utilisé !-
Sauter vers: